Femmes et carrière: Jamais sans ses proches

High angle portrait of an extended family lying in circle at the parkJe suis souvent confrontée aux dilemmes carriérologiques de mes clientes qui viennent me consulter à mon cabinet. L’une, après un diagnostic d’infertilité, abhorre son milieu de travail en garderie et désire une réorientation de carrière.  Une autre, après 10 ans à la maison à s’occuper de ses  enfants, souhaite démarrer son entreprise sans pour autant sacrifier sa vie de famille. Que dire de celle qui veut s’épanouir dans un projet professionnel sans délaisser son implication dans la sphère de vie spirituelle.

Il existe autant de cas qu’il existe de femmes. Toutefois, elles ont toutes en commun le fait que leur épanouissement professionnel est directement relié au bien-être des personnes significatives de leur vie. En d’autres mots, chaque décision prise quant à la carrière est  balisée par les questions  suivantes: «Quel impact aura ma décision sur la vie de mes enfants, de mon conjoint et de mes proches?»; «Comment puis-je trouver le juste équilibre entre mes responsabilités envers les miens et moi-même?» Des questions, j’en conviens, qui ne sont pas toujours faciles à répondre.

Cette particularité féminine s’appelle la dimension relationnelle, le souci de créer et maintenir des liens avec les personnes significatives de son entourage.[1] Par conséquent, la carrière de la femme sera toujours intereliée avec les autres sphères de sa vie comme la maternité et la vie familiale. Le concept de la dimension relationnelle est important à intégrer dans l’intervention carriérologique, car le développement de carrière chez la femme, loin d’être linéaire comme le modèle masculin, est plutôt cyclique avec des périodes de retrait et d’avancement dans la vie au travail. Il est donc primordial que le conseiller utilise des interventions qui tiennent compte de cette réalité tout en offrant une adéquation véritable entre valeurs personnelles et travail.[2]

Cette particularité féminine s’appelle la dimension relationnelle, le souci de créer et maintenir des liens avec les personnes significatives de son entourage.
Cette particularité féminine s’appelle la dimension relationnelle, le souci de créer et maintenir des liens avec les personnes significatives de son entourage.

La série de webinaires Le développement de carrière : Les transitions de vie – de maman à proche-aidante traite plus en profondeur des enjeux entourant le développement  de carrière chez les femmes et offrent des pistes d’intervention adaptées à la réalité de ces dernières. Ces webinaires d’une durée de 60 minutes (période de questions incluse) sont offerts selon la formule midi-conférence.

Pour plus de détails et inscription :

https://www.eventbrite.ca/e/inscription-serie-de-webinaires-le-developpement-de-carriere-au-feminin-les-transitions-de-vie-de-maman-a-15471804584

[1] Spain, A., Bédard, L. et Paiement, L. (1998). Conception révisée du développement de carrière au féminin. Études Féministes, 11(1), p. 95-109.

[2] Spain, A. et Hamel, S. (1994). La carrière des femmes: perspectives relationnelle, réussite professionnelle et processus décisionnels. Carriérologie, 5 (4), p. 29-47

Partager c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *