Les 5 erreurs à éviter lorsque vous vous fixez des objectifs

 

Tous les jours, nous nous projetons dans le futur d’une façon ou d’une autre : soit en planifiant nos vacances ou l’achat d’une maison; soit, lorsque l’on va faire les courses pour préparer le repas familial; ou encore, soit en choisissant un itinéraire différent pour se rendre à bon port malgré les embouteillages et le trafic dense. Bref, de manière consciente ou pas, nous sommes constamment en train d’imaginer un futur idéal en fonction de nos désirs pour ensuite le matérialiser dans notre vie quotidienne.

Pourtant, lorsque que vient le temps de se fixer des objectifs, plusieurs optent pour la logique et le raisonnement pour planifier leur futur! À cela, j’oppose un NON retentissant!!! Ce n’est définitivement pas la stratégie que vous  voulez adopter.

Notre logique s’appuie sur nos croyances; cela a pour effet de nous amener à considérer UNIQUEMENT ce qui nous semble possible d’accomplir en fonction de nos croyances. Notre mémoire, elle, nous rappelle nos expériences passées (bonnes et moins bonnes) et tente de nous guider dans nos futures réussites..

Toutefois, je vous rappelle que se fixer des objectifs c’est PLANIFIER SON FUTUR. Qui veut construire sa vie sur des souvenirs et un raisonnement qui nous poussent à être raisonnables, prudents, avec une vision réduite causée par des croyances limitantes? Personne! Pourtant, c’est exactement ce à quoi la mémoire et la logique nous incitent. Pourquoi? Tout simplement parce que les croyances limitantes et le rappel de nos échecs et des critiques de notre passé éteignent notre motivation.

Or, de la motivation il en faut pour persévérer face aux obstacles et aux difficultés.

Voilà donc, pourquoi  l’imagination et l’intuition sont les deux facultés mentales à utiliser pour rêver notre avenir et définir tous les possibilités qui peuvent s’offrir à nous afin d’évoluer et réussir. Par conséquent, lorsque l’on planifie son avenir et la personne que nous cherchons à devenir en se fixant de nouveaux objectifs, il est impératif d’entretenir un certain état d’esprit.

Voici donc les 5 erreurs à éviter lorsque vous vous fixez des objectifs :

1. Se fixer des objectifs en fonction de ce que l’on SAIT que l’on peut faire

Je SAIS que je peux perdre une livre par semaine.  Je SAIS que je peux aller chercher 1 ou 2  nouveaux clients par mois. Ce sont des exemples de buts faciles à atteindre car ils sont aisément à la portée de celui ou celle qui les choisis.

Comprenez bien ceci, dès que vous vous fixez un but aussi petit soit-il, votre intention est de quitter votre position actuelle pour vous rendre à la prochaine étape de votre vie. Vous devez quitter votre zone familière et faire vos premiers pas vers l’inconnu et la nouveauté. Aussitôt que vous quittez cette zone de sécurité, vous rencontrerez des difficultés ou des échecs et ce, peu importe l’ampleur de l’objectif fixé.

 

Si la douleur causée par votre sortie de zone outrepasse le gain à obtenir (votre objectif), vous ne persévérez pas car à vos yeux, l’objectif final n’en vaut pas la peine.

 

Votre motivation ne sera pas assez forte pour vous portez vers un résultat qui vous inspire peu. Paradoxalement, l’une des raisons que certaines personnes n’arrivent pas à persévérer dans  l’atteinte de leur objectif est que l’objectif est trop facile à atteindre car ils ne sont pas à la poursuite de ce qu’ils VEULENT mais bien de ce qu’ils savent qu’ils PEUVENT accomplir.

Morale de l’histoire?

Si vous devez vous donner de la peine pour atteindre un objectif, autant vous assurer que le jeu en vaut la chandelle.

2. Se fixer des objectifs en fonction de ce que l’on PENSE que l’on peut faire selon un plan d’action

Avoir un plan d’action qui accompagne ses objectifs est une stratégie gagnante. Le plan d’action offre une marche à suivre et une structure pour atteindre ses fins. Toutefois, certains oublient que la vie vient avec son lot d’imprévus qui demandera sans l’ombre de doute souplesse et capacité d’adaptation de notre part.

Si vous êtes trop attaché au plan au point que vous ne voulez rien changer parce que c’est la marche à suivre que vous vous êtes donnée, alors votre plan échouera.

Voici un exemple qui illustrera mieux mes propos : vous planifiez acheter une maison l’année prochaine. Entre temps, le gouvernement décide d’augmenter le pourcentage de mise de fond à l’achat. Cette nouvelle législation fait en sorte que le montant de la  mise de fond prévue pour votre achat est insuffisant.

L’idéal serait de repousser la date d’achat pour économiser davantage pour réaliser votre objectif. Si vous insistez à acheter dans un an comme prévu tout en sachant que vous aurez à peine rassembler l’argent de la mise de fond  sans avoir une marge additionnelle pour les imprévus, vous mettez votre objectif en péril en faveur du plan d’action.

N’oubliez pas que le plan est au service de l’objectif et non l’inverse. Ne tombez pas en amour avec le plan d’action; attachez-vous plutôt à l’objectif.

Lors d’imprévus et de changements, vous devez faire preuve de souplesse pour pouvoir modifier le plan et ce, toujours dans le but d’atteindre votre objectif et vivre une réussite

3. Connaître le COMMENT avant de se fixer un objectif

C’est fou le nombre de personnes qui s’abstient de poursuivre leur rêve et des objectifs stimulants tout simplement parce qu’ils ignorent comment ils vont s’y prendre pour atteindre leur objectif.

Premièrement, savoir le COMMENT ne détermine pas si vous êtes en mesure d’accomplir un objectif ou pas.

Quand vous avez appris à faire de la bicyclette ou à marcher, vous n’aviez AUCUNE idée comment marcher ou faire du vélo auparavant. Avant d’avoir des enfants, vous n’aviez aucune idée COMMENT être un parent. Pour certains d’entre vous, cela ne vous a pas arrêté pour autant!

Nul ne sait comment faire quelque chose jusqu’à ce qu’il fasse cette chose.  Le COMMENT fait partie du processus. Vous commencez par une action qui vous mènera à une deuxième action qui, elle, déclenchera une troisième action et ainsi de suite.

Abandonnez cette idée que vous devez savoir le COMMENT avant d’entreprendre un projet! La vie ne fonctionne pas ainsi même si on a voulu vous faire croire le contraire.

Si vous persistez à vouloir connaître le comment, vous demeurerez dans votre zone de familiarité et de sécurité sans aucune chance de développer votre potentiel et de vivre une existence pleine, satisfaisante et vivifiante.

4.  Ne pas reconnaître sa valeur

Vous avez le droit et vous méritez de vous fixer des objectifs qui sont dignes de vous. Pendant longtemps, j’avais de la difficulté à me fixer des buts élevés parce que j’avais l’intime conviction, au plus profond de moi, que je ne le méritais pas. Une telle pensée peut sembler insensée à prime abord; toutefois, une estime de soi fragile et une image de soi négative peuvent générer ce genre de conviction.

L’une des façons de  contourner cet état d’esprit était de me dire : «Pourquoi pas?» J’ai appris à me donner la permission de vivre de belles et de bonnes choses et d’accepter l’idée de me lever pour aller les obtenir.

Cet état d’esprit est pernicieux car consciemment vous pouvez dire que vous voulez un meilleur emploi, gagner plus d’argent ou partir en voyage  autour du monde. Toutefois, à l’intérieur de vous, il y a une toute petite voix, ténue, à peine audible qui vous souffle  un tas de raisons pour lesquelles vous ne méritez pas cela. Et ce doute aussi petit soit-il est assez puissant pour que vous abandonniez votre objectif.

Résultat? Vous pouvez passer pour une personne qui parle beaucoup mais qui agit peu: «grand parleur, petit faiseur.»

Souvenez-vous que vous est une personne spéciale avec des talents uniques. Vous êtes une œuvre original et unique. Il n’existe personne telle que vous et lorsque vous brillez, vous faites du bien en apportant de la joie, de l’amour et de la vie à votre entourage.

Vous méritez d’être heureux  et vous avez le droit de l’être. Alors la prochaine fois que vous vous apprêtez à abandonner, dites-vous : «Pourquoi pas? J’y ai droit après tout!»

5. Croire que le but de se fixer un objectif est d’atteindre l’objectif

Oui, vous avez bien lu.  Le but ultime de se fixer un objectif n’est pas de l’atteindre.  L’objectif a pour unique fonction de vous amener à grandir, à vous surpasser et à devenir meilleur. Avant de pourvoir acheter une maison ou perdre 20 livres ou encore de courir un marathon, vous devez devenir le genre de personne qui peut accomplir ces objectifs.

Comprenez que vous devez «être» avant de «faire».

Or, la société  dans laquelle nous vivons  nous incite à performer, à nous surpasser, bref, à être dans le faire pour démontrer notre valeur.

Le slogan va comme suit: «Montre-moi tes accomplissements et je te dirai si la personne que tu es correspond à nos standards d’acceptation.»

N’acceptez pas ce mensonge! C’est de la foutaise tout cela. Avant de «faire», nous devons «être».

L’objectif nous force à sortir de notre zone de sécurité en nous amenant à poser des actions que nous n’avions jamais posées, à rencontrer de nouvelles personnes.

Cela demande de l’effort, du cran, de la discipline, de l’audace, de la persévérance, de prendre des risques et…de se  dépasser car il est certain que l’échec, les  difficultés, le doute, la peur , le  jugement et la critique seront au rendez-vous.

Mais plus important encore, vous vous confronterez à vos propres limites et à vos propres croyances.

Pour atteindre votre objectif, vous devrez littéralement sortir de vous-mêmes pour finalement découvrir votre potentiel, ce dont vous êtes capable. D’ailleurs, comprenez que la vie que vous menez actuellement ne nécessite aucun effort de votre part. En demeurant dans votre zone douillette et bien connue de vous, vous n’avez aucune idée de votre potentiel et ce dont pour quoi vous êtes fait.

Alors, osez rêver grand car plus le rêve sera grandiose et l’objectif ambitieux, plus votre transformation sera extraordinaire.

En fait, extraordinaire, vous l’êtes déjà . Et,  si vous n’atteignez pas votre objectif, on s’en fout parce que vous serez devenu une autre personne durant le processus. Alors, investissez et misez sur vous.

Vous êtes votre plus grand atout et laissez le temps être votre meilleur allié.


Sandra Chéry, conseillère d’orientation , coach, conférencière et formatrice en leadership et développement professionnel chez JOHN MAXWELL TEAM, est spécialiste en valorisation de potentiel et en reconversion professionnelle. En plus d’offrir des services d’orientation professionnelle et en coaching de carrière aux professionnels et entrepreneurs désireux de réussir leur projet de vie, elle exerce en pratique privée et offre des conférences en entreprise. Elle accompagne également en contexte de transitions professionnelles et personnelles ainsi qu’en épuisement professionnel.

Partager c'est aimer!

4 réponses sur “Les 5 erreurs à éviter lorsque vous vous fixez des objectifs”

  1. Bonjour Sandra,
    Merci pour ce merveilleux article. C’est fou que te lire me fait autant de bien. Car je me retrouve parfaitement dans tes écrits. Cette petite voix crée assez de dégâts, hésitations et celà aussi bien dans mes projets que dans la vie amoureuse.
    Avec tes conseils c’est sûr que j’éviterai de faire les mêmes erreurs.
    Vous faites un super boulot. Une fois de plus merci.

  2. Vraiment touché par cet article , qui nous montre les erreurs a eviter pour atteindre nos objectifs .Ce qui m’a le plus touché n’est pas d’atteindre forcement le but fixé mais la personne qu’on devient apres .

    1. Super Mathieu!
      Je t’invite à partager cet article avec le plus de personnes possible car le leadership c’est donner de la valeur à notre entourage.
      Ensuite, je t’invite à te concentrer sur la personne que tu veux devenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *