Rêve ou chimère: Est-ce que ton rêve manque de réalisme?

a young man sitting on a rock and looking at the sunset of Phuket

Bien des gens se méfient des rêves. Ils évitent de se laisser aller à imaginer de belles choses pour leur vie par peur de vivre de la déception ou de la frustration. Personnellement, je pense que ces personnes confondent rêves et chimères. Le premier, est un produit de notre imagination et de notre créativité. Ils prennent naissance dans nos désirs, nos envies et dans nos espoirs. Les rêves, par définition, sont plus grands que nature. Ils dépassent la réalité quotidienne  et ils sortent des sentiers battus de par leur nature extraordinaire. En contrepartie, les chimères sont des projets irréalistes, des illusions.

Il ne suffit pas de croire de toutes ses forces en ses rêves pour qu’ils se réalisent. Si votre rêve dépend de la chance ou de facteurs qui échappent à votre contrôle, les chances de voir se rêve se concrétiser sont très minces. Réussir son rêve demande du temps, de l’effort, de la persévérance et le prix à payer peut être élevé. Et non, s’engager envers son rêve n’est pas une partie de plaisir et relève souvent du parcours du combattant. Plus le rêve manquera de réalisme,  plus vous serez tenté de dépendre de facteurs externes pour le réaliser. C’est à ce moment précis que le rêve se transforme en chimère.

HappinessUn rêve réaliste et réalisable se bâtit sur vos forces  et non sur vos faiblesses. Céline Dion et Whitney Houston ont bâtit leur réussite sur leur force: leur technique vocale et leur voix.  Se concentrer sur ses forces permet  d’activer la loi du moindre effort. Vous mettez votre énergie à faire ce qui vous vient naturellement, en suivant votre propre nature!  Imaginez les résultats possibles! Vous rentabilisez ainsi tout le temps et l’énergie investis dans votre projet. Par contre, concentrer ses efforts sur un domaine de faiblesse rend une tâche complexe et difficile.

Un rêve réaliste et réalisable se bâtit sur de bonnes habitudes et beaucoup de travail. Il est important de reconnaître ses bonnes habitudes mais également les mauvaises. La procrastination et la manque de discipline n’ont pas leur place. Et oui! Les mauvaises habitudes peuvent vous tenir éloigné de l’accomplissement de vos rêves. Les mauvaises habitudes ont la vie dure et les changer demande de sortir de sa zone de confort!

Alignez vos points forts ainsi que de bonnes habitudes et assurez-vous de dépendre de facteurs relevant de votre volonté pour augmenter vos chances de réussite!

Sandra Chéry, conseillère d’orientation, exerce en pratique privée. Elle est spécialiste en valorisation de potentiel en plus d’offrir des services en orientation professionnelle et en coaching de carrière aux adultes désireux de réussir leur cheminement professionnel. Elle accompagne également en contexte de transitions professionnelles et personnelles ainsi qu’en épuisement professionnel.

Femmes et carrière: Jamais sans ses proches

High angle portrait of an extended family lying in circle at the parkJe suis souvent confrontée aux dilemmes carriérologiques de mes clientes qui viennent me consulter à mon cabinet. L’une, après un diagnostic d’infertilité, abhorre son milieu de travail en garderie et désire une réorientation de carrière.  Une autre, après 10 ans à la maison à s’occuper de ses  enfants, souhaite démarrer son entreprise sans pour autant sacrifier sa vie de famille. Que dire de celle qui veut s’épanouir dans un projet professionnel sans délaisser son implication dans la sphère de vie spirituelle.

Il existe autant de cas qu’il existe de femmes. Toutefois, elles ont toutes en commun le fait que leur épanouissement professionnel est directement relié au bien-être des personnes significatives de leur vie. En d’autres mots, chaque décision prise quant à la carrière est  balisée par les questions  suivantes: «Quel impact aura ma décision sur la vie de mes enfants, de mon conjoint et de mes proches?»; «Comment puis-je trouver le juste équilibre entre mes responsabilités envers les miens et moi-même?» Des questions, j’en conviens, qui ne sont pas toujours faciles à répondre.

Cette particularité féminine s’appelle la dimension relationnelle, le souci de créer et maintenir des liens avec les personnes significatives de son entourage.[1] Par conséquent, la carrière de la femme sera toujours intereliée avec les autres sphères de sa vie comme la maternité et la vie familiale. Le concept de la dimension relationnelle est important à intégrer dans l’intervention carriérologique, car le développement de carrière chez la femme, loin d’être linéaire comme le modèle masculin, est plutôt cyclique avec des périodes de retrait et d’avancement dans la vie au travail. Il est donc primordial que le conseiller utilise des interventions qui tiennent compte de cette réalité tout en offrant une adéquation véritable entre valeurs personnelles et travail.[2]

Cette particularité féminine s’appelle la dimension relationnelle, le souci de créer et maintenir des liens avec les personnes significatives de son entourage.
Cette particularité féminine s’appelle la dimension relationnelle, le souci de créer et maintenir des liens avec les personnes significatives de son entourage.

La série de webinaires Le développement de carrière : Les transitions de vie – de maman à proche-aidante traite plus en profondeur des enjeux entourant le développement  de carrière chez les femmes et offrent des pistes d’intervention adaptées à la réalité de ces dernières. Ces webinaires d’une durée de 60 minutes (période de questions incluse) sont offerts selon la formule midi-conférence.

Pour plus de détails et inscription :

https://www.eventbrite.ca/e/inscription-serie-de-webinaires-le-developpement-de-carriere-au-feminin-les-transitions-de-vie-de-maman-a-15471804584

[1] Spain, A., Bédard, L. et Paiement, L. (1998). Conception révisée du développement de carrière au féminin. Études Féministes, 11(1), p. 95-109.

[2] Spain, A. et Hamel, S. (1994). La carrière des femmes: perspectives relationnelle, réussite professionnelle et processus décisionnels. Carriérologie, 5 (4), p. 29-47

Accueillir cette partie mal-aimée en vous

I Love MeS’aimer c’est s’accepter tout entier: le beau et le moins beau; les forces et les faiblesses; les talents et les défauts. Toutefois, très tôt, l’enfant que vous étiez a rapidement compris qu’il devait refoulé certains aspects de sa personne pour éviter le rejet, le ridicule. Par exemple, il est important de partager et de se montrer serviable et vaut mieux se mordre la lèvre pour réprimer une colère que l’entourage désapprouverait.

Mais, ces pans de votre personne que vous avez si bien appris, au fil des années, à réprimer est toujours là, cachés dans l’ombre. Cette partie de vous n’a probablement toujours pas le droit de se faire entendre ou d’exister, car elle est synonyme de honte, de rejet, de peur ou d’anxiété. Ce sont là des sentiments que bien souvent les gens cherchent à éviter.

Le secret d’une estime de soi saine et forte réside dans l’acceptation de cetteYin and yang partie mal aimée de soi. Comme le yin et yang se complémentent, ainsi l’ombre contribue à la richesse et l’authenticité de l’être. Ces parties refoulées représentent un potentiel inexploité qui cherchent à s’affirmer et à se faire entendre.

En accueillant cette partie mal aimée de soi, vous vous assurez un développement personnel plus ancrée et plus harmonieux. Vous développerez des relations interpersonnelles plus saines et assumées. Vous choisirez une profession, un métier ou des projets qui vous ressemblent. Tout simplement parce que vous serez connectés à vos vrais émotions et sentiments et pourrez mieux les exprimer, motivés non par vos peurs mais par ce qui vous définit au plus profond de vous-mêmes.

Comment reconnaître cette partie mal aimée? Je vous propose huit questions* pour vous aider à identifier cet autre vous qui est tout aussi important.

  1. Quels sont les qualités que vous aimeriez voir reconnus par les autres? maintenant, demandez-vous quels sont les qualités ou traits contraires que vous avez dû refouler?
  2. Quel(s) sujet(s) de discussion avez-vous tendance à éviter dans vos conversations?
  3. Quel type de remarques vous fait réagir? Dans quelles situations vous sentez-vous devenir nerveux, hypersensible et sur la défensive?
  4. Dans quelles situations éprouvez-vous de la honte?
  5. Avez-vous de la difficulté à accepter un compliment?
  6. À propos de quoi vous sentez-vous bouleversé ou insatisfait de vous-mêmes?
  7. Quelle sorte de critiques vous agacent ou même vous irritent?
  8. Dans quelles situations avez-vous le sentiment d’être inférieur ou de manquer de confiance en vous-mêmes?

Faites connaissance avec votre ombre; apprivoisez-là tout en l’accueillant. Vous découvrirez une dimension méconnue de votre personnalité qui vous permettra d’aller encore plus loin dans votre vie.

*Source: Monbourquette, 2010.

sandra professionnelSandra Chéry, conseillère d’orientation, exerce en pratique privée. Elle est spécialiste en valorisation de potentiel en plus d’offrir des services en orientation professionnelle et en coaching de carrière aux adultes désireux de réussir leur cheminement professionnel. Elle accompagne également en contexte de transitions professionnelles et personnelles ainsi qu’en épuisement professionnel.