Inspirante! Moi?

Imagine de Jonh Lennon
Une image de l’audace d’imaginer de devenir inspirante pour d’autres

Aujourd’hui, j’ai  juste le goût de vous partager une petite réflexion sur moi-même en tant que personne inspirante. Mercredi dernier, je participais à une formation pour femmes entrepreneures  à Saint-Sauveur. Ce fut une journée magnifique durant laquelle j’ai rencontré des femmes qui me ressemblent en plusieurs points: elles sont fonceuses, optimistes, généreuses et créatives. Vraiment, cette journée était une façon pour moi de me payer la traite et de me gâter.

Vers la fin de l’après-midi en discutant avec quelques une de ces femmes, l’une d’entre elle me dit: Tu es tellement inspirante…Je suis certaine que tu réussiras ton projet. Une deuxième me tient le même discours. Ensuite , une troisième me partage ce même message.

WOW! Inspirante! Moi?

Cela vous-est-il déjà arrivé de recevoir un compliment et ne pas savoir quoi en faire exactement. Comme si ce compliment était destiné à une autre personne que vous? Certainement, l’interlocuteur qui vous a gracié de ce compliment s’est trompé de personne ou s’est imaginé des qualités qui ne correspondent nullement à votre personne? Et bien, j’étais dans cette situation. Mon réflexe premier a été de sourire tout en remerciant ces femmes, mais à l’intérieur de moi, il y avait une résistance qui m’empêchait de savourer cette manifestation de reconnaissance et de m’approprier pleinement cet aspect de ma personne qui,  d’une certaine façon, demeure dans l’obscurité depuis un bon moment ma foi.

Inspirer vient du latin inspirare qui signifie faire entrer naturellement de l’air dans ses poumons. Or, il est connu que l’air que l’être humain inspire est ce qui le garde en vie et maintient ses fonctions vitales. De la même façon, être une source d’inspiration pour une personne signifie que vous faites naître dans le cœur et dans l’esprit d’autrui une idée, un désir, un projet qui rendra leur vie plus riche, plus productive et faisant du sens. WOW! Je contribue à faire de la Terre un Monde meilleur! Moi?

WOW! Inspirante! Moi?

croire en soi

Une certaine humilité en moi, voire presque de la pudibonderie, m’empêche de considérer et d’accepter que ma personne puisse susciter autant de vie chez les autres. D’un autre côté, n’est-il pas plaisant de penser que ses dons, ses talents et que sa personne font une différence positive dans son entourage? N’est-il pas valorisant d’entendre des principaux intéressés que notre histoire de vie résonne avec eux et quelle leur donne l’envie d’aller de l’avant?…Et qu’en est-il de réaliser que des gens croient en nous et notre potentiel.

Yoga woman sitting on sea coast at sunset.
Yoga woman sitting on sea coast at sunset.

Et, vous? À quand remonte la dernière fois où vous avez accepté avec peine les talents et les dons que l’on vous reconnaissait? En cette fin d’année, j’aimerais vous encourager à accepter et embrasser votre génie créatif et inspirant. Cette partie de votre âme que tout le monde voit , admire et qui, pour une raison obscure, vous est complètement inconnu ou difficile d’accepter. Allez-y, prenez une feuille de papier et demander au gens de votre entourage ce qu’ils admirent le plus en vous. Acceptez gracieusement et sincèrement ces marques de reconnaissance.

Pour 2016, je choisi de devenir plus inspirante pour plus de personnes. Oh la la! Là, j’ai peur. Cela signifie beaucoup de changements quant à la perception que j’aie de moi-même  et mon comportement. Cependant, j’ai envie d’être de plus en plus moi et de continuer à illuminer le monde…Cela signifie de tenter plus de projets qui me ressemblent. Cela signifie que je vais laisser ma lumière briller de plus en plus fort et de plus en plus longtemps. Finalement, je commence à avoir hâte d’être une inspiration pour d’autres.


L41K7-S3Q4QYZ_CheryS_04Sandra Chéry, conseillère d’orientation, exerce en pratique privée. Elle est spécialiste reconversion professionnelle en plus d’offrir des services en orientation professionnelle et en coaching de carrière aux adultes désireux de réussir leur cheminement professionnel. Elle accompagne également en contexte de transitions professionnelles et personnelles ainsi qu’en épuisement professionnel.

 

Les 6 sources de vitalité au travail

Le travail est la santé !

Oui, le travail est la santé à condition qu’il soit source de vitalité! J’entends par là que pour se sentir comblé et en harmonie avec un emploi, il est souhaitable qu’il nous énergise et nous stimule. Un emploi qui comble nos besoins est un emploi stimulant, motivant. Je vous propose ici une liste de 6 sources de motivation à retrouver absolument dans un emploi si vous désirez vous sentir bien dans votre travail.

  1. Le sentiment d’accomplissement                                                                           Se sentir utile…Sentir que l’on fait une différence… Voilà, en partie, ce qu’un emploi devrait susciter comme sentiment chez un travailleur. Bien souvent, ce sentiment passe par ce que l’on fait avec les autres et il importe de se sentir soutenu en ce sens dans son milieu de travail. La clé à l’accomplissement personnel réside dans le fait de connaître de quelle(s) façon(s) vous vous sentez utile. Est-ce par votre créativité? Par le partage de vos connaissances?

 

  1.  La reconnaissance du travail bien fait
  2.  Le besoin de reconnaissance est personnel à chacun; toutefois, un milieu de travail qui ignore les bons coups de ses employés est une entreprise qui tue la motivation de ses salariés. La rémunération est certainement la forme de reconnaissance la plus connue. Toujours est-il qu’un employé qui se sent considéré par son employeur est un employé épanoui. Que ce soit sous la forme d’un bonjour ou d’un merci, évaluez jusqu’à quel point vous vous sentez reconnu dans votre emploi ou si vous avez l’impression d’être qu’un numéro.

 

La nature même du travail  

Les tâches de vos fonctions sont précises et claires. Vous savez exactement ce que l’on attend de vous et vous êtes en mesure de répondre aux exigences fixées. De plus, le travail vous offre des défis intéressants à relever.  Un emploi routinier tue la motivation.

 

  1. Le niveau d’autonomie                                                                                
  2. Certains milieux de travail n’offre aucune possibilité d’autonomisation à leurs employés. Or, la perception d’un travailleur sur sa capacité de prendre des décision qui affecteront ses conditions de travail est importante. Des exemples d’autonomisation sont la possibilité de gérer son agenda et le nombre de clients à rencontrer. La possibilité de travailler sur un projet de son choix , de choisir son lieu de travail (télétravail) ou de gérer ses heures de travail en fonction d’obligations personnelles ou familiales sont d’autres exemples.

 

  1. Les possibilités d’avancement                                                                                  Je fais référence ici à la possibilité d’occuper d’autres fonctions dans l’organisation. Lorsqu’il occupe un nouvel emploi, le travailleur est comblé par la nouveauté des tâches, mais après un certain temps, le désir de progresser dans sa carrière apparaît. Sans nécessairement chercher à occuper un poste de cadre, les possibilités d’occuper un poste avec différentes fonctions ou comportant un niveau accru d’autonomie est une forme d’avancement.

 

  1. Les possibilités d’apprentissage                                                                            Formation. Perfectionnement. Congrès ou colloque.
  2. Recherchez les occasions de mettre vos connaissances à jour ou d’en acquérir de nouvelles. Demandez à votre employeur de suivre des perfectionnement.   La loi 90, la loi sur les compétences, stipule que certaines entreprises, sous certaines conditions, doivent investir dans la formation de leurs employés. Vérifiez avec le bureau des RH si votre employeur souscrit à cette politique. Advenant le cas contraire, investissez dans votre propre perfectionnement.

Pour conclure, plus un emploi correspond à vos attentes et répond à vos besoins, plus les chances d’aimer votre travail sont grandes. Mais ne vous y tromper pas, le travail idéal n’existe pas. Votre valeur, en tant qu’individu, ne réside pas uniquement dans votre travail. Ultimement, ce qui manque à votre travail peut être cultivé dans d’autres sphères de votre vie.